L ‘ASSOCIATION LES AMIS DU TARZAN

Président : William Chérino ; Secrétaire : Bernard Simonel ; Trésorier : Marc Weller Privilégiant une pédagogie de la découverte, l’association s’est fixé comme objectifs : • de faire naviguer le MH Tarzan en tant que bateau-école, embarquant des jeunes et moins jeunes, voire spécifiques, intéressés par la pratique de la voile traditionnelle, • de participer en mer et à quai à des régates classiques et des rassemblements de vieux gréements, • de sensibiliser le grand public embarqué, et les visiteurs à quai, au patrimoine culturel humain et technique méditerranéen, • d’accueillir à bord des amateurs, des chercheurs et des étudiants pour traiter de la biodiversité méditerranéenne, et en particuliers des éponges. Sur ce point, le bateau MH Tarzan pourra servir de support : • à des journées scientifiques de formation et d’information en mer ou à quai • à l’accompagnement de missions scientifiques. L’animateur du projet, William Chérino, est passionné de culture maritime méditerranéenne. Il était depuis 1990, directeur de L’association Les Amis de Soliman, pour qui il a géré le bateau-école « SOLIMAN » En 2008, l’association devenue Les Amis du Tarzan, il met en place un programme ambitieux de restauration du MH Tarzan avec le souci de le restaurer «à l’identique» apte à pêcher à nouveau l’éponge. Il constitue un fonds documentaire et un réseau de relations spécifiques relatif à ce type de bateau, à cette technique de pêche et aux gens de mer concernés. L’association «Les Amis du Tarzan» composée pour l’essentiel des membres de l’ex-association de Soliman, assiste et conseille William Chérino dans le projet de restauration. Elle est chargée du programme d’utilisation et de navigation dans ses aspects, techniques, sportifs, culturels et scientifique

Une réflexion au sujet de « L ‘ASSOCIATION LES AMIS DU TARZAN »

  1. Bonsoir
    Je suis une descendante des frères Marinello armateurs du Tarzan, et de la mamma bianca, et d autres je suppose.
    Ce sont les frères de ma grand mère maternelle. J ai beaucoup entendu parler de pêche aux éponges toute mon enfance,et de la fuite de Tunisie avec femmes et enfants dans des circonstances dramatiques.
    Je vais chercher dans les albums de familles des photos de ce bateau.
    Je viens de découvrir que ce bateau existait toujours,qu il y avait une association. Etc..
    C est très émouvant.
    J espere trouver des photos.j ai surtout des petites histoires,des commentaires sur cette vie de pêcheurs à transmettre éventuellement.
    Contactez moi si vous voulez
    Cordialement
    Paule Devoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bateau-école